fr
Notre Actualité

Loi Climat : une pénurie de logements étudiants à venir ?

Publié le 17/09/2022

Le premier volet de la loi Climat et Résilience, gelant les loyers des biens les plus précaires énergétiquement, est entré en vigueur fin août et pourrait empirer la question du logement pour les étudiants notamment. En effet, face aux contraintes réglementaires de cette norme, de nombreux propriétaires retirent leur bien locatif du marché. Insula Immobilier vous explique pourquoi.

 

Une offre locative en régression…

 

Trouver un logement en tant qu’étudiant n’a jamais été une mince affaire… Mais cette année, entre la hausse des prix et l’entrée en vigueur du décret interdisant la location de 900 000 écrans énergétiques, une réelle pénurie structurelle de l’offre s’est formée, rendant la recherche d’appartement encore plus compliquée que d’habitude.

 

La pandémie a marqué le début de la baisse de l’offre locative. Il est vrai que depuis 2020, les bailleurs sont de plus en plus nombreux à sortir leur logement de la location pour différentes raisons : le rénover, le conserver ou encore le rentabiliser autrement, notamment via la location saisonnière.

 

De plus, la crise de logements étudiants risque de s’aggraver à partir du 1er janvier 2023 lors de la deuxième échéance de la loi Climat, date à laquelle les logements les plus énergivores (ayant une consommation énergétique supérieure à 450kWh par m² et par an) seront interdits à la location.

 

…Et une demande en constante progression

 

Certaines villes comme Paris sont depuis des années assujetties à cette forte demande, mais le souci est désormais observable dans de nombreuses villes étudiantes de France dites “moyennes”.

D’ailleurs, à la rentrée 2022, de nombreux étudiants insulaires cherchaient un nouveau logement dans les villes de Corte, Bastia et Ajaccio.

Et le développement de nouvelles résidences universitaires n’est malheureusement pas suffisant pour offrir un logement à tous ces élèves de l’enseignement supérieur.

 

La Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) déclare que d’ici l’interdiction totale des logements de classes F et G, les citoyens les plus touchés par la précarité et donc de nombreux étudiants, se tourneront vers des loyers plus bas, c’est-à-dire des passoires énergétiques dont les loyers n’auront pas été réévalués. Ces passoires énergétiques, souvent mal isolées, demanderont également une plus grande consommation au niveau thermique, engendrant des charges plus élevées, menant les locataires dans un cercle vicieux…

 

L’occasion de rénover des logements en bénéficiant d’aides financières

 

Néanmoins, la loi Climat et résilience est une véritable opportunité de rénover des logements en profitant des nombreuses aides financières mises en place par le gouvernement telles que France Rénov’, l’OPAH, Habiter mieux, Habiter serein ou encore Habiter sain.

Ces aides peuvent financer jusqu’à 50 % du montant total des travaux.

 

L’équipe de votre agence Insula Immobilier est très motivée pour aider nos étudiants dans leur recherche grâce à son expérience et elle encourage vivement les propriétaires à nous confier leurs biens, nous avons régulièrement de très bons dossiers locataires.

 

Porto-Vecchio : 11 rue Jean Jaurès – 04 95 26 13 45

Bastia : 1 rue Napoléon – 04 95 55 85 63

Paris : 25 boulevard de Reuilly (12ème) - 06 42 06 26 48

AGENCE
PORTO VECCHIO

11 rue Jean Jaures
20137 Porto Vecchio

AGENCE
PARIS

25 boulevard de Reuilly
75012 Paris

AGENCE
BASTIA

1 rue Napoléon
20200 Bastia